Qu’est ce que le Deffinum ? 

Deffinum (“ Dispositifs France Formation Innovante Numérique “) est un projet lancé en plusieurs vagues. La première vague a été lancée le 1er juin 2021 par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Deffinum est la première brique du Plan de transformation et digitalisation de la formation intégré au Plan France relance. Ce plan s’adresse spécifiquement aux organismes de formation et aux centres de formation des apprentis (CFA).

Accompagner « le déploiement d’un nouveau modèle de formation » et faire de la France un « exemple de l’innovation pédagogique », tels sont les objectifs du « plan de transformation et de digitalisation de la formation », qui s’adresse aux organismes de formation et aux CFA. Élaboré par le gouvernement dans le cadre du plan de relance, il vise à remédier aux lacunes de l’enseignement à distance en France, qui se sont révélées avec la crise mais continuent de persister.

Quelles sont les méthodes et les objectifs du projet ?

Le projet Deffinum propose un budget de 300M€ pour accélérer la transformation de la formation.

Deffinum permettrait de franchir un cap de transformation de la formation et faire de la France un leader en matière d’innovation pédagogique. Par quelle méthode ? En faisant émerger un modèle de formation plus attractif, intégrant davantage les apports des technologies digitales et immersives, et de la formation en situation de travail. Et en menant des actions volontaristes pour réduire la fracture digitale.

De nombreux acteurs s’impliquent dans ce projet, on peut notamment y retrouver une cinquantaine d’organisations paritaires, publiques et privées (partenaires sociaux, Régions, secteur de la formation professionnelle, branches professionnelles, Ministères, opérateurs… Il y a aussi une enquête qui a été menée auprès des organismes de formation & CFA qui a confirmé la nécessité de soutenir l’équipement en contenus digitaux et ressources numériques et pour finir, il y a eu un comité de suivi quadripartite installé fin mars 2021.

Le plan d’action du projet

Trois axes d’intervention ont été définis :
  • Le soutien à des projets innovants de digitalisation proposés par les acteurs de terrain ou les filières économiques et la création de communs numérique (notamment la réalité virtuelle)
  • Le soutien à des tiers lieux de formation, pour rapprocher la formation, accéder à des outils et partager
  • L’accès, pour les organismes de formation & CFA, à une offre d’accompagnement pour hybrider la formation
Pour se faire, plusieurs leviers d’actions ont été mis en place : 
  • Le lancement d’un appel à projet d’innovations pour soutenir des projets de filières et/ou de réseaux
  • La création de « communs numériques » pour des ressources numériques immersives coûteuses et à forte valeur ajoutée
D’autres sont encore en cours : 
  • La labellisation de tiers-lieux formation et un financement d’amorçage, notamment pour des équipements (outils vidéos, réalité virtuelle …) ou l’animation de ces lieux.
  • L’offre d’accompagnement en tiers payant, pris en charge pour les organismes de formation & CFA
Et d’autres ne sont pas encore lancés : 
  • La structuration d’un espace de R&D et de veille sur les innovations
  • L’organisation d’un cycle de hackathons pour identifier et lever les verrous administratifs et contractuels à l’hybridation
Bsoft Group Call Now ButtonAppelez notre commercial !